Conseil départemental

Publié le 8 février 2019

Pour une maîtrise publique de l’énergie hydraulique

L’Assemblée départementale de Savoie, lors de sa session du 8 février de 2019, s’est prononcée en faveur de la possibilité de créer une nouvelle forme de partenariat public-privé sous la forme d’une Société d’Economie Mixte hydroélectrique départementale qui interviendrait sur les concessions savoyardes si l’Etat décidait, dans l’avenir, leur ouverture à la concurrence.

Les élus du groupe Savoie Pour Tous ont soutenu cette initiative. Le Département, au même titre que la Région Rhône-Alpes-Auvergne, est légitime pour porter un tel projet afin de conserver une maîtrise publique de ces infrastructures stratégiques. Il est ainsi souhaitable que les collectivités territoriales se tiennent prêtes à prendre part à ces possibilités nouvelles, dans l’intérêt de notre territoire.

Néanmoins, cet accord de principe pour la participation de notre Département à une futur SEM hydroélectrique ne doit pas occulter une position de longue date du groupe Savoie Pour Tous qui aujourd’hui comme hier s’oppose fermement à l’ouverture à la concurrence des concessions hydroélectriques en France. Dans une approche similaire, les élus régionaux savoyards du Groupe Socialiste et Démocrate avaient adressé un courrier à l’attention des Maires de notre Département signifiant leur franche opposition à la mise en concurrence annoncée de ces concessions et avaient en Décembre 2018 déjà invité la Région à se positionner comme opérateur potentiel le cas échéant.

La gestion publique des barrages permet d’assurer une cohérence d’ensemble à la production et à l’approvisionnement électrique, répondant aux besoins des usagers. Elle garantit par ailleurs des standards de sécurité, indépendamment des enjeux commerciaux, parfois contradictoire avec de coûteux mais nécessaires investissements. D’autre part, cette gestion publique est essentielle pour le partage dans nos territoires de l’eau, bien public par excellence. La maîtrise de ces concessions doit donc relever du domaine public.

Tags: , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑