Conseil départemental no image

Publié le 26 juin 2020

Vote du plan Covid

Lors du vote du Plan Covid, mis en place par le Département de la Savoie, Catherine Chappuis, conseillère départementale, est intervenue au nom du Groupe.

 

Monsieur le Président,

Chers Collègues,

Nous devons aujourd’hui valider le Plan Covid qui vient de nous être présenté. Nous savons tous que cette période a été difficile pour tous les habitants de notre territoire, notamment les plus précaires.

Nous souhaitons saluer les initiatives solidaires qui ont vu le jour durant ces derniers mois. Des initiatives également portées par les élus locaux qui ont dû gérer cette crise sans précédent. Nous souhaitons nous associer aux remerciements des services du département. Par ailleurs, nous avons une pensée reconnaissante pour les personnels de santé : ceux des structures hospitalières, des EHPAD, les aides-soignants, les aides à domicile… ; mais également pour les artisans, les caissières, les agents d’entretien et tous ceux qui ont assuré la continuité des services pour que nous puissions vivre dans les meilleures conditions durant la crise sanitaire et le confinement qui en a résulté.

Nous ne connaissons pas à ce jour les évolutions qui accompagneront ou contrarieront encore le déconfinement mais nous resterons disponibles pour honorer nos mandats d’élus locaux.

Cette période aura marqué notre société et nous en retiendrons quelques éléments forts :

La confiance dans notre territoire d’abord :

La crise sanitaire a permis à tout un chacun de renouer avec la strate locale du territoire.

D’une part en termes d’approvisionnement, nous nous rendons compte que le soutien aux agriculteurs et aux producteurs locaux, une nécessité en temps normal, s’est transformée en une obligation dans ce temps de crise. Nous continuons à soutenir notre agriculture locale et de qualité. Le Département répond financièrement dans son plan Covid pour lui venir en aide et il a par ailleurs communiqué sur la nécessité de soutenir les producteurs du territoire en incitant les habitants à consommer autrement et à privilégier les produits locaux et provenant de l’agriculture biologique. Cette agriculture est notre avenir et nous ne l’oublions pas.

D’autre part, la fermeture des frontières et le ralentissement des échanges de marchandises nous ont montré que la consommation pouvait  être appréhendée différemment. Nous devons, pour nous, mais prioritairement pour les générations futures, repenser notre modèle d’utilisation des ressources disponibles.

Ces éléments sont partagés par la plupart des élus et nous nous réjouissons de cette prise en compte généralisée.

Un changement de cap est primordial et nous souhaitons qu’il soit le nouveau fil conducteur des responsables politiques.

Une confiance dans le local qui passe aussi par les élus :

Le Chef de l’Etat l’a souligné à plusieurs reprises, la crise a révélé l’efficacité indéniable de l’échelon local. En assurant les services du quotidien, les agents de la collectivité ont su montrer la force et l’énergie dont nous disposons dans les territoires. En gérant la crise sanitaire pendant plus de 2 mois, les élus locaux ont su insuffler un vent de solidarité renouvelé. Les structures d’aides mais aussi les associations qui se sont mobilisées, prouvent que la vie locale est prometteuse et porteuse de progrès et d’ingéniosité. Nous espérons, à ce titre, que le travail des différents conseillers départementaux a su répondre aux besoins des habitants. A cet égard, nous nous félicitons que le Président ait intégré en partie nos demandes pour répondre à la crise sanitaire et ses conséquences. En effet, plusieurs dispositions du plan Covid ont été proposées par le Groupe Savoie Pour Tous. Notre positionnement n’a pas changé en temps de crise puisque nous souhaitons toujours venir en aide aux plus précaires et assurer une juste répartition des ressources.

D’autres actions auraient sans doute pu être mises en place pour aller encore plus loin dans ce Plan de soutien. Toutefois, nous mesurons bien l’effort financier de 40M d’€ qu’il représente tout en sachant que le Département connaîtra parallèlement une baisse de l’ordre de 25M d’€ en termes de recettes fiscales.

La mobilisation budgétaire qui nous est proposée aujourd’hui pour amortir les effets négatifs de cette crise sans précédent et permettre les conditions de la résilience de notre territoire ne devrait pas rester une « exception ».  Venir en aide aux plus fragiles ne doit pas s’inscrire que dans un épisode, aussi douloureux soit-il, ponctuel, mais s’affirmer au long cours dans une politique de continuité portée par des valeurs de solidarité et d’entraide.

En saluant l’augmentation de l’enveloppe du FDAL, très symboliquement, les élus du Groupe Savoie pour Tous ont décidé de contribuer à cet effort de la collectivité départementale en mutualisant une part de leur dotation FDAL pour concentrer un soutien plus conséquent sur un acteur associatif déterminant dans l’aide alimentaire ou la solidarité.

Je vous remercie pour votre écoute.

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑